Rechercher
  • Cécile, diététicienne

Confinement : quelques trucs pour éviter de grignoter

Mis à jour : avr. 12

Confinés, stressés, angoissés, ennuyés, débordés... on a tous envie de grignoter !

Chacun réagit à sa façon au confinement. Pour certains, il est plus difficile de contrôler ses compulsions alimentaires. Quelques astuces :


Est-ce que j'ai vraiment faim ?

Je fais plus de sport qu'avant ? J'ai donc besoin d'augmenter ma ration journalière. J'ai arrêté de fumer ? Le besoin de compensation se fait sentir.

Je respire, je vais marcher un peu, j'interroge mon envie, je me déconnecte et je ferme les yeux. Je me prépare un thé et j'inhale la bonne odeur qui s'en dégage.


J'ai toujours faim ?

J'ai toujours ce creux entre deux repas, ça m'obsède. 2 stratégies :


- Le creux est là, je ne peux pas faire autrement : Je cesse de lutter et j'instaure une vraie pause snacking. A condition que ce snack soit composé d'aliments à densité nutritionnelle intéressante, pas de calories vides comme les chips par exemple. Alors je me tourne vers le yaourt, le fruit (la pomme est mon alliée), la poignée d'amandes, le morceau de pain complet.


- Le creux est là, j'ai envie de l'éviter : Je fais le point sur le contenu du repas précédent.

Le petit-déjeuner, on le répète depuis longtemps, c'est sacré. Remplir son estomac le matin permettra d'éviter le grignotage de 11h. Des céréales complètes associées à un peu de matières grasses, c'est la combinaison gagnante pour lester l'estomac, inhiber la sécretion de la ghréline, l'hormone de la faim et augmenter celle de la sérotonine.


Je compose une belle assiette à midi. Le repas équilibré, c'est trois éléments qui se combinent pour assurer une satiété maximale. En enlever un, c'est déséquilibrer la digestion. Donc une portion de protéines (animale ou végétale), une portion de légumes (crus ou cuits et même les deux) et une portion de féculents sont indispensables à un rassasiement efficace. Et puis on n'oublie pas le fromage et le dessert.


Mais moi j'ai envie de Nut, de chips, de chouquettes et d'un verre de vin !

Et oui on est humain... Diaboliser ces aliments, ce serait créer une frustration supplémentaire. Comme si on n'en avait déjà pas assez. Alors on s'autorise ces plaisirs mais on peut imaginer quelques règles :

- on peut choisir de ne pas remplir ses placards lors des prochaines courses. Faire les courses le ventre plein est une astuce qui fonctionne bien.

- on s'autorise un excès par jour. Ce soir c'est apéro, donc pas de goûter. Ce midi c'était une tablette de chocolat, donc ce soir pas d'apéro...

- on se dit ok pour la tentation, et on va marcher l'heure réglementaire autour de la maison.


Ne pas être trop dur avec soi-même !

Cette situation inédite nous pousse hors de nos routines. On peut décider d'arrêter de fumer, perdre des kilos superflus, se mettre à la peinture sur soie, ou réaliser le pont de Tancarville en allumettes, mais ne soyons pas trop dur avec nous-mêmes. L'objectif doit être réalisable.

On prendra peut-être quelques kilos, mais on aura survécu.


#dietetique #nutrition #regime #equilibre #grignotage #fringale #chocolat #craquage

0 vue

©2018 by Cécile, French Diet. Proudly created with Wix.com